Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?

Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Le MORINGA OLEIFERA

Moringa Oléifera

 

  Son nom scientifique est moringa oleifera, cet arbre de la famille des moringacées est originaire de l’Inde. Poussant surtout dans les régions chaudes et humides de Madagascar, l’ananambo (ou brède supérieure), plus connu dans le Nord sous le nom d’ana-mirongo peut pourtant pousser dans les zones arides.

 

On l’appelle aussi arbre de vie ou arbre miracle.

 

Il pousse facilement et très vite. Les feuilles sont très nutritives.

La valeur nutritive des feuilles de Moringa est d’une richesse rarement observée.

 

En effet, les feuillescontiennent une très grande concentration de vitamines A et C, un complexe de vitamines B, du fer, du calcium, des protéines, du zinc, du sélénium et, phénomène assez rare pour une plante, elle possède les 10 acides aminés essentiels à l’être humain.

Ces feuilles constituent un complément alimentaire idéal.

 

 

Les gousses contiennent des grainestrès riches en huile. Huile comestible et pouvant servir à la fabrication de savon. Cette huile contient 73% d’acide oléique.

 

Les graines du Moringa Oleifera, une fois transformées en poudre, deviennent un floculant naturelqui peut clarifier les eaux troubles, dissipant de ce fait 90 à 99% des bactéries. En effet, il a été démontré que ce mélange de graines constitue un coagulant de premier ordre pour le traitement de l’eau des rivières.

 

Utilisation aussi en médecine traditionnelle

 

Le Moringa, aussi appelé « Ne meurt jamais », peut croître aussi bien sur sol riche que sur sol pauvre et n’est que peu affecté par des conditions climatiques difficiles telles que la sècheresse.

Il croît rapidement lorsqu’il est semé ou coupé. Il peut également se régénérer par lui-même, après une coupe très sévère.

 

Pour ses multiples vertus, la plantation de cet arbre est très encouragée dans les pays en voie de développement. A Madagascar, cette plante est mal exploitée et ses principaux atouts sont inconnus par la majorité de la population.

 En cuisine, les fleurs (en beignet surtout) et les feuilles du moringa sont très savoureuses. Les Malgaches consomment l’ananambo comme légume, accompagné de crevettes ou de la viande. Mais ce n’est pas en cuisine seulement qu’il est nécessaire.Avec la dégradation de l’environnement, planter le moringa est très important puisque ses

racines constituent un barrage anti-érosif et un pare-feu naturel. Les feuilles et le tronc morts sont utilisés comme engrais et sont d’excellents composants à la terre.

La culture du moringa n’est pas bien difficile et les graines qui tombent à terre poussent facilement c’est pour cela que les moringa se propagent très vite. Sa croissance est très rapide,en un an la jeune pousse peut atteindre huit mètres et fleurit déjà. Sa taille maximale est de

quinze mètres. L’anamirongo résiste à la sécheresse

Et comment ne pas parler du rôle du moringa dans la lutte contre la malnutrition. Sa consommation est conseillée pour pallier la carence en vitamine A chez les jeunes enfants et la malnutrition des mères. Selon l’Office National de la Nutrition, l’ananambo contiendrait sept fois

plus de vitamine C que les oranges, trois fois plus de potassium que la banane, quatre fois plus de calcium que le lait et quatre fois plus de vitamine A que la carotte.

Calendrier

« Octobre 2018 »
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031

Rechercher sur le site

Espace Membre